BHT3 - aotu architecture office ltd.BHT3 - aotu architecture office ltd.BHT3 - aotu architecture office ltd.BHT3 - aotu architecture office ltd.BHT3 - aotu architecture office ltd.

BHT3 Bureaux et Laboratoires

BHT3 - aotu architecture office ltd.
infos programme Bureaux et Laboratoires
situation Grenoble, FRANCE
client MINATEC
architecte aotu architecture office
surface 4813m²
budget 7.4 millions Euros (HT)
calendrier 2021 concours (2ème prix)

 

desc.

L’ambition de notre projet n’est pas de s’affirmer comme un événement autonome, mais au contraire de participer à l’homogénéité du quartier en s’appuyant sur les grands principes émis pas la fiche de lot. Tout d’abord, afin de marquer la déclivité de la rue,le bâtiment présente une progression de R+3 à R+4 sans toutefois dépasser la cote altimétrique de 237m à l’acrotère, et ce, afin de présenter un alignement avec le volume principal du projet YSPOT en amont de la rue.En partie basse, sur les deux premiers niveaux côté jardin, le projet est soumis à plusieurs servitudes, en limite avec le CEA. Afin de satisfaire à ces exigences,le projet se positionne en retrait de 2m au RDJ et RDC en créant un passage couvert menant au parc de la sérendipité.La modénature des façades du projet s’inscrit dans la continuité du bâtiment Yspot. Les grandes ouvertures accentuent l’effet de verticalité et prolongent le rythme existant. Les façades sont homogènes par leur traitement sur tout le pourtour du projet. Seule la présence de BSO, dans des tons similaires aux menuiseries, distingue les ouvertures selon leurs expositions.Alors que le site est très contraint, et pour éviter d’empiéter sur l’espace public, nous avons pris le parti de marquer l’entrée par un creux qui exprime pleinement les notions de transition, de progression, d’entrée dans le bâtiment. Par ailleurs, nous avons travaillé le programme et les aménagements intérieurs afin de mettre en scène une transparence au travers du hall d’accueil.Le traitement de la limite S/E, au droit de la cour de service est réalisé en panneaux perforés selon un principe ‘paramétrique’, ces derniers créent des jeux de transparence aléatoires complétés par une végétation grimpante prenant racine depuis une jardinière située en contrebas. En toiture, le traitement de l’édicule technique se dissimule sous un claustra également support des panneaux photovoltaïques.En retrait par rapport au plan de façade, il n’est pas visible depuis la rue.Dernièrement, nous souhaiterions que les diagonales de composition de l’espace d’accueil puissent se prolonger au travers des espaces verts afin de marquer un peu plus l’entrée du bâtiment sur la rue F, Esclangon.Le projet d’architecte est complété par un traitement paysager de la terrasse accessible : la forêt perchée.Celle-ci, dont la composition est inspirée par la géologie des montagnes environnantes, devient un lieu de rencontre, d’observation du paysage lointain ou simplement lieu de réunion à ciel ouvert.Ainsi, le projet s’inscrit parfaitement dans son contexte et participe à une cohérence du quartier. Son écriture architecturale est forte tout en restant sobre et résolument contemporaine.